« White Hights » : lumière à tous les étages (Paris 4e)

C’est dans un quartier historique, sur une île au cœur de Paris, qu’un jeune couple parisien s’est laissé séduire pas le charme des poutres et des vielles pierres, pour venir imprimer sa marque dans un 2 pièces atypique niché sous les toits.
Une re-naissance toute en blancheur immaculée, comme un « petit miracle »!

Maître d’ouvrage : privé
Architecture/design et maîtrise d’œuvre : © Emilie Bouaziz
Entrepreneur général : Huggy

 

Le ciel, ça se mérite !

Passé le porche, l’ascension commence.
Puis viennent les marches de l’entrée, un premier niveau, un second qui s’ouvre sur le séjour et révèle l’escalier principal, promesse toujours plus élevée de nouvelles découvertes. Peu à peu les niveaux se dévoilent, du séjour à la chambre sous les toits, et l’histoire s’invite en fil rouge, profitant du charme des combles et des poutres de l’étage.

Pourtant, malgré de grandes fenêtres et plusieurs vélux, la lumière peine à conquérir l’espace, absorbée par un parquet exotique trop foncé dans un espace trop cloisonné.

Secrets d’histoire

Repenser le plan pour gagner en volume : les cloisons tombent, la cuisine s’aligne au garde-à-vous sous l’escalier, tandis que la salle de bain s’invite à l’étage. Au fur et mesure que les travaux avancent, ce qui est au départ un projet se révèle être une aventure !

Sous le faux plafond, des poutres se dévoilent dans la pièce principale désormais ouverte, tandis que la réfection du mur de l’entrée met à jour une nouvelle fenêtre. Autant de « secrets » jusqu’ici bien gardés qui viennent souligner l’écrin patrimonial dans lequel s’inscrit cette rénovation.

A l’étage, l’ouverture des placards laisse place à une profondeur d’espace inexploitée, nouveau terrain de jeu pour les rayons de soleil qui traversent les vélux et viennent illuminer l’espace de la chambre et de la future salle de bain.

Page blanche

Prêt à s’inscrire dans une nouvelle histoire, l’appartement s’offre un écrin virginal pour accueillir ses nouveaux propriétaires. Du sol au plafond, de l’entrée à l’étage transformé en petite suite d’hôtel avec sa salle de bain ouverte, la lumière du jour vient se réfléchir sur chaque surface, et jouer de son propre reflet dans la cuisine laquée dotée d’une ouverture sur le ciel, et le miroir du dressing de l’entrée.
Le charme de l’ancien demeure, l’apparat d’origine se fait discret au profit d’une clarté hissée au rang de majesté !

 

Publicités

Une réponse à “« White Hights » : lumière à tous les étages (Paris 4e)

  1. Nous avons engagé Mme Emilie Bouaziz suite à l’achat d’un appartement à rafraîchir dans Paris. Nous voulions rénover intégralement ce bien avec poutres et cheminée en modifiant la distribution des pièces et en amenant un maximum de lumière. Mme Bouaziz a suivi le chantier de A a Z avec notre entière confiance. Elle a géré d’une main de maître les différents défis techniques, les rapports avec l’architecte de l’immeuble ainsi qu’avec la société de rénovation engagée et a su apporter les idées qui participent aujourd’hui au cachet de notre appartement (création d’un puit de lumière avec une dalle de verre entre l’étage et le rez de chaussée, construction de placards sur mesure comportants des miroirs jouant avec les reflets de lumière, création d’une suite parentale à l’étage etc.). Nous recommandons cet architecte sans hésitation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s